Archives de catégorie : le blog

Interview du mois de juin 2021 : Article du quotidien 20 minutes.ch par Camille Pagella “Les étonnants bienfaits du yoga sur les enfants hyperactifs”

Les étonnants bienfaits du yoga sur les enfants hyperactifs

Une instructrice genevoise explique comment elle aide les petits souffrant d’un trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité.

Faire des bulles de savon pour travailler sa respiration… «Nous parlons plutôt de souffle avec les enfants», corrige Laetitia Cudini. Cette spécialiste de la petite enfance et instructrice de yoga parcourt les crèches genevoises depuis cinq ans. Son but? Apprendre aux enfants à prendre conscience de leur corps, de leur souffle. Car le yoga, ce n’est pas réservé aux adultes. Au début du mois, comme pour venir confirmer cette nouvelle tendance, une étude publiée dans la revue scientifique «Biological Psychiatry» qui fait autorité dans le domaine des neurosciences psychiatriques, indique même que le yoga pourrait aider les enfants souffrant de trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). «Cela ne m’étonne pas, je vois un réel changement chez ceux que je suis: ils s’apaisent», relève Laetitia Cudini qui travaille principalement avec des enfants en bas âge. «Dès qu’ils ont deux ou trois ans, il est possible d’instaurer une petite routine.»

Dans les crèches, les besoins spécifiques. Certains souffrent de trouble de l’attention, d’hyperactivité ou d’autres de trouble autistique plus lourd. «Avec eux, les temps de séances sont réduits et les groupes de maximum cinq participants pour qu’ils se sentent sécurisés.» Le challenge? Garder l’attention des petits. Pour le faire, Laetitia Cudini utilise des outils ludiques: bulles de savons pour travailler le souffle, mais aussi des sabliers sensoriels colorés qui attirent l’œil permettant ainsi aux enfants de se concentrer et des positions qui rappellent des animaux pour se détendre.
Respirer par le ventre

Le TDAH est un véritable handicap dans la vie scolaire et sociale. Beaucoup d’enfants concernés ne sont pas diagnostiqués, ne sont pas éligibles aux traitements médicamenteux ou n’y répondent pas. Le yoga, est-il vraiment une bonne alternative? C’est en tout cas ce que semble confirmer la récente étude de l’Université fédérale de l’Oural, en Russie.
Pendant 3 mois, à coup de trois séances par semaine, 16 enfants, âgés de 6 à 7 ans, atteints de TDAH ont pratiqué des exercices de respirations et des techniques corporelles s’apparentant au yoga. Résultat? «L’exercice de respiration était basé sur le développement de la respiration profonde rythmée par le diaphragme. Elle permet de mieux alimenter le cerveau en oxygène et aide la formation réticulée à assumer son rôle. Lorsque la formation réticulée reçoit suffisamment d’oxygène, elle commence à mieux réguler l’état d’activité de l’enfant», détaillent les scientifiques. Les résultats pour les jeunes sujets seraient d’ailleurs effectifs plus d’un an après l’arrêt de la pratique puisque la technique de respiration deviendrait pour eux une nouvelle habitude.

Plus de 5% des enfants concernés
En Suisse, près de 5% des enfants et 3% des adultes seraient atteints de troubles de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Ce trouble qui se caractérise principalement par une distraction et/ou une activité excessive, peut devenir un réel handicap lorsque se présente, souvent à l’école, le moment de se concentrer. Les causes biologiques du TDAH ne sont pas encore très claires, mais il serait attribué à un dysfonctionnement des structures intégrant les informations provenant de différentes régions du cerveau, notamment celle de la formation réticulée, qui s’occupe de réguler l’activité cérébrale.

Camille Pagella
Publié le 5 juin 2021, 10:00

https://www.20min.ch/fr/story/les-etonnants-bienfaits-du-yoga-sur-les-enfants-hyperactifs-484074833439

Comment guider l’enfant sur le chemin de la découverte des couleurs avec des activités ludiques et pédagogiques?

7 choses à connaître sur l’apprentissage des couleurs

1- Quand débuter l’apprentissage des couleurs?

Dès 18 mois, l’enfant peut partir à la découverte de cette notion. Cependant, il n’existe bien sûr pas d’âge «idéal» pour apprendre cet apprentissage.

2- Comment être certain que c’est le bon moment?

C’est en portant un regard attentif à l’ enfant que vous remarquerez un moment bien particulier où il s’intéresse aux couleurs, c’est ce qu’on appelle « la période sensible ». Il apprendra alors avec une grande facilité si vous lui présentez le bon matériel et de la bonne manière.

Si l’ enfant ne montre pas encore d’intérêt, mettez quelques temps de côté cet apprentissage puis représentez le lui dans un moment plus opportun.

3- L’importance d’apprendre par le jeu

Apprendre les couleurs reste un concept abstrait pour l’enfant. C’est pourquoi, il est important de les lui apprendre sous forme de jeu.

Apprendre de façon ludique est une des règles fondamentales de l’apprentissage. Le jeu est l’un des moyens les plus efficaces pour permettre à l’enfant d’acquérir les connaissances et les compétences essentielles.

4-L’apprentissage commence par les trois couleurs primaires.

La découverte des couleurs est une expérience sensorielle. Lorsque nous parlons d’une activité sensorielle, Maria Montessori préconisait d’isoler la qualité que l’on veut mettre en avant.

C’est à dire que lorsque nous voulons apprendre les couleurs à l’ enfant, il est important de choisir des objets tous identiques avec un visuel simple et esthétique mais dont seule  la couleur varie.

Les tablettes de couleur de Maria Montessori sont un outil idéal mais vous pouvez aussi  varier avec d’autres supports .

Voici un lien pour vous aider à confectionner ces tablettes à la maison :
http://lespetitesgrainesdemontessori.over-blog.com/pages/Le_materiel_les_boites_de_couleur-5206700.html

5-Rien de mieux, en plus du langage, que la manipulation pour commencer à identifier les couleurs une par une, les trier et les associer.

Inspirez vous de l’intérêt du moment de l’ enfant. Si l’ enfant aime les voitures amusez vous à lui proposer des voitures identiques mais de couleurs différentes.

6- Comment lui présenter une activité ?

Si l’on suit cette idée de voitures, vous pouvez proposer à l’enfant de découvrir une nouvelle activité. Insallez vous confortablement au sol ou à table et placez les voitures devant lui. Commencer à lui présenter l’activité:

Dites à l’ enfant : dirigez votre main vers la voiture bleue et dites lui :« Je prends la voitures bleues » puis dirigez votre main vers la voiture jaune et dites lui: «  Je prends la voiture jaune » etc …

Dans un deuxième temps, dites à votre enfant : « Donne moi la voiture rouge. » puis « donne moi le voiture jaune », etc …

 7-Voici d’autres astuces qui peuvent vous aider à mieux accompagner l’ enfant dans cet notion.

Une journée, une couleur :  Mettre une couleur à l’honneur

À la maison vous pouvez mettre en avant une couleur cela peut être la journée du bleu, puis le lendemain, la journée du jaune et celle du rouge par exemple.

La mise en paires

Une fois les couleurs primaires acquises par l’enfant, vous pouvez lui proposer des activités de mise en paires.

Soit avec les tablettes :

Soit en lui proposant des activités de tris: tri des bouton, tri de jeton, tri de bouchon,… l’important est d’avoir une forme commune et des couleurs différentes. De garder ainsi un objectif unique.

La chasse au trésor 

Cachez des gommettes avec une forme identique mais une couleur différente dans une des pièces de votre maison. Demandez à l’enfant de partir à la recherche des gommettes “rouges” puis “bleues”, etc …

La maison des couleurs : catégoriser les objets selon leur couleur

C’est le moment de s’amuser à trier les objets du quotidien selon leurs couleurs. On commence progressivement en séparant deux couleurs, puis 3, puis 4 …

On invite l’enfant à rassembler les pions, les figurines ou les petites voitures en mettant les jaunes dans une boîte jaune et les rouges dans une boîte rouge, par exemple.

NB: Il faut faire attention à ce que les boîtes soient bien du même rouge et du même jaune que les objets pour rendre la demande cohérente. On peut rajouter une boîte pour les objets multicolores.

Créer un imagier

Voici une activité créative à réaliser une fois que l’enfant a acquis une bonne connaissance des couleurs

https://www.milestory.fr/diy-imagier-des-couleurs-a-imprimer-pour-apprendre-les-couleurs/

 

📚BIBLIOGRAPHIE📚

Bébé Balthazar – La couleur du ciel de Marie-Hélène et Caroline Fontaine-Riquier

Balthazar et les couleurs de la vie et des rêves aussi ! de Marie-Hélène et Caroline Fontaine-Riquier

Couleurs de Hervé Tullet

Le grand livre des couleurs de Felicity Brooks

Oncle Teddy – Atelier Saje  https://www.marceletjoachim.fr/produit/imagier-oncle-teddy/

Les Ateliers Montessori

Découvrir les Ateliers Montessori pour les enfants et leurs parents.

laetitia.yoga.montessori

Depuis quelques années, je propose des ateliers Montessori pour les familles. Ces ateliers ont lieu à domicile ou dans des espaces dédiés aux enfants et à leurs parents. Ils ont pour but de permettre aux enfants de développer leurs compétences et aux parents de s’ouvrir sur  des valeurs éducatives plus humanistes.

Dans cet article, je vais pouvoir vous apporter une réponse claire des bienfaits de ces ateliers Montessori.

Pour qui s’adressent ces ateliers ?

De nos jours, la pédagogie de Maria Montessori connaît un fort engouement dans notre société. Les parents sont de plus en plus en quête d’une éducation nouvelle et bienveillante qui répond aux besoins de leurs enfants.
Bien plus qu’un effet de mode, cette philosophie de vie a fait ses preuves depuis de nombreuses années.
De plus en plus d’écoles aux pédagogies alternatives ouvrent leurs portes en Suisse et en France. On dénombre une cinquantaine d’école Montessori en Suisse et quatre fois plus en France.
Ces écoles alternatives ont été imaginées par des pédagogues en avance sur le temps. Maria Montessori, Célestin Freinet, Rudolf Steiner et bien d’autres mettent en avant l’importance de l’expérimentation, l’apprentissage par le jeu, l’éveil des sens et la manipulation. La relation à soi, à l’autre et à son environnement.
Dans ces écoles, l’enfant évolue à son rythme, ses besoins fondamentaux et ses capacités innées sont entendus et pris en compte.

Malheureusement ces écoles peuvent annoncer des coûts de scolarité élevés.
C’est pourquoi, il existe des alternatives pour permettre aux enfants de bénéficier pleinement de ces approches éducatives bienveillantes, innovantes et adaptées.

Les ateliers Montessori à domicile

Ces ateliers ont lieu chez vous. Durant une heure, un(e) professionnel(le) qualifié(e) propose à votre enfant des activités pensées sur mesure, pour lui permettre d’apprendre en s’amusant et de développer toutes ses capacités.

Avec un suivi régulier, votre enfant développera ses facultés cognitives, émotionnelles et physiques. Il améliorera sa concentration, son autonomie, son intelligence émotionnelle et cognitive.

Si vous souhaitez adapter cette philosophie chez vous, profitez-en pour poser quelques questions à l’éducateur, afin de permettre d’aménager un environnement sécurisant et adaptée à votre enfant.

Les ateliers proposés dans les écoles Montessori

Certaines écoles Montessori proposent des journées ou des demi-journées, les mercredis ou pendant les vacances scolaires, pour permettre aux enfants de pratiquer, d’apprendre et d’exercer ses sens au sein d’une structure adaptée et en compagnie d’autres enfants et d’éducateurs. Ces ateliers peuvent être dispensés en anglais.

Divers lieux d’accueil pour les parents et leurs enfants offrent aussi ces ateliers

De plus en plus d’arcades dédiées au bien-être des enfants et de leurs familles proposent à des professionnel(les) de guider des séances d’apprentissage ludiques et créatives pour qu’enfants et parents se familiarisent et expérimentent de nouvelles approches éducatives. Et pourquoi ne pas en profiter pour apporter quelques idées chez vous, en adaptant cette pédagogie à votre environnement familial.

Durant ces ateliers parents/enfants, vous allez pouvoir vous poster dans le rôle de parent observateur et observer votre enfant, sans jugements et sans lui apporter votre aide.
Vous allez découvrir ses capacités, découvrir ses périodes sensibles, ses progressions, et partager avec lui un moment privilégié et unique.
En laissant de côté vos soucis, vos tâches journalières, votre agenda, vous allez être totalement dans l’instant présent!

Je vous souhaite une belle découverte.

Maria Montessori : Une femme en avance sur son temps.

Scientifique, docteure en médecine, pédagogue, anthropologue, psychiatre, Maria Montessori était une femme d’exception, un personnage hors du commun. Elle a révolutionné l’éducation et a su donner une place primordiale à l’enfant.

Née à une époque où la parole de la femme est peu présente, elle s’est engagée très vite dans les mouvements féministes et sociaux dès la fin du XIX ème Siècle.

Infographie retraçant les grands moments de la vie de Maria Montessori:

 

Aujourd’hui, sa pédagogie connait un engouement révolutionnaire. Les écoles se multiplient, il en existe plus de  22 000 dans tous les pays du monde.
Le succès international de cette pédagogie tient au fait qu’elle est fondée sur l’utilisation d’un matériel spécifique et concret qui la rend immédiatement attractive et qu’elle répond aux besoins naturels de l’enfant.

Liens :

www.franceculture.fr/emissions/une-vie-une-oeuvre/maria-montessori-1870-1952-le-mystere-de-lenfant

Le maître est l’enfant –  Film documentaire sorti en septembre 2017

 

📚BIBLIOGRAPHIE📚

• L’ esprit absorbant de l’enfant – Maria Montessori

• L’ enfant dans la famille – Maria Montessori

• La découverte de l’enfant – Maria Montessori

• L’ Enfant – Maria Montessori

• La formation de l’homme – Maria Montessori

Le yoga pour les enfants, qu’est ce que c’est ?

Ces dernières années, nous avons pu observer un engouement réjouissant pour le yoga ainsi que pour le yoga enfants. 
Cette pratique ancestrale séduit aussi bien les petits que les grands.

Elle permet de s’accorder un temps de pause.
Un moment où le corps, le coeur, l’esprit et le mental sont connectés.

Pourquoi faire découvrir cette activité aux enfants ?

Dès leur plus jeune âge, les enfants sont soumis au stress du quotidien. En tant que parent ou accompagnant, il est important de proposer aux enfants des moments de douceur et de bien-être où l’enfant aura une place unique et privilégiée.
Le yoga est une activité complète et une technique idéale pour aider l’enfant à découvrir la relation à soi et aux autres.

Il a de nombreux bienfaits.

Sur le plan émotionnel:

  • il apporte un équilibre aux troubles de l’attention et de l’anxiété,
  • réduit le stress,
  • favorise l’estime de soi,
  • facilite le sommeil,
  • permet à l’enfant de mieux se connaître, de faire face à ses émotions, en les identifiant, les accueillant et les exprimant.

Sur le plan physique:

  • le yoga permet de découvrir son schéma corporel,
  • améliore la souplesse,
  • permet de prendre conscience de son souffle, d’être à l’écoute de ses sensations,…

L’enfant devient plus conscient des liens qu’il entretient avec ses proches, avec les autres et avec la nature.

Il cultive l’amour, la bienveillance, l’altruisme et le respect.

Le yoga va aider l’enfant à déployer toutes ses potentialités.

 

A quel âge un enfant peut-il débuter la pratique du yoga ?

Bonne nouvelle ! Le yoga peut se pratiquer à n’importe quel âge !

  • De la naissance à 3 ans : Les cours sont proposés sous la forme de yoga parent/enfant ou de yoga post-natal. C’est un moment privilégié et unique entre l’adulte et l’enfant.
  • De 3 à 4 ans : À cet âge, le cours peut être proposé en petit groupe. Le but est de s’amuser!  
  • De 4 à 8 ans : L’enfant est capable de reproduire certaines postures. Mais il aura toujours besoin de l’aspect ludique. Avec au programme une bonne dose de rires !

Il est bien entendu possible de proposer des séances de yoga aux plus grands ! Les adolescents apprécient ces moments de « pause » !

 

Comment se déroule une séance de yoga?

Le yoga pour enfant est avant tout ludique. L’enfant prend plaisir à imiter les animaux. C’est par l’imaginaire et la visualisation qu’il va partir à la découverte de son corps, de son souffle, de ses organes sensoriels, de sa relation aux autres,…

Avant toute chose, il est important de préparer une ambiance douce, chaleureuse, calme et esthétique. 

Une séance de yoga n’excède pas les 40 minutes, tout en respectant le rythme de l’enfant et surtout de ne jamais le forcer à pratiquer. Il est préférable de s’accorder des petits temps quotidiens qu’une longue séance hebdomadaire.

De nombreux centres dédiés au bien-être des familles proposent des séances de yoga. Prenez le temps de les découvrir, de poser des questions aux enseignants et gardez en tête que les séances doivent être en petit groupe, ludiques et créatives !

Le yoga pour les enfants se pratique aussi à la maison. Vous pouvez vous procurer des livres ou suivre tout simplement votre instinct pour proposez un moment de douceur et de bien-être à votre enfant. Profitez des beaux jours pour pratiquer à l’extérieur, vous rapprocher de la nature et vous ancrer dans la Terre.

Pour débuter la pratique, prenez le temps d’accueillir l’enfant, de lui permettre de se centrer sur son émotion du moment, de partager avec vous une anecdote, d’être dans l’instant présent. Puis commencez à doucement échauffer le corps.

Quelques postures faciles, amusantes et dynamiques lui sont alors présentées. Telles que: la posture du chat, du chien tête en bas, du cobra, …

Grâce à son imaginaire, l’enfant part à la découverte de son souffle.

La séance de yoga enfants se termine par un temps de relaxation, de lecture ou d’activités créatives et sensorielles.

 

Je vous souhaite une bonne découverte du yoga avec votre enfant et une pratique douce et joyeuse !